J’ai peur quand la nuit sombre

Création loge

A partir de 12 ans / durée 2h30 en libre circulation
d’après des versions du Chaperon rouge de la tradition orale

adaptation et mise en scène Edith Amsellem / avec Yoann Boyer, Laurène Fardeau, Laurence Janner, Lou Montézin, Anne Naudon / création sonore et musique Francis Ruggirello / scénographie Edith Amsellem, Laurent Marro, Charlotte Mercier, Francis Ruggirello / chorégraphie Yoann Boyer / coiffures et maquillages Geoffrey Coppini / création costumes Aude Amédéo / travail autour du tricot : Charlotte Mercier / régie générale Laurent Marro / régie son William Burdet

Dans un dispositif théâtral, plastique et sonore, investissant des parcs à la tombée de la nuit, J’ai peur quand la nuit sombre est une invitation à se perdre dans les méandres symboliques de quelques versions originelles du « Petit Chaperon rouge ».

Loin des best-sellers édulcorés de Perrault et des Grimm, cantonnant les petites filles dans leur rôle de proie avec le sacro-saint avertissement : « Ne t’écarte pas du droit chemin, sinon tu rencontreras le loup et il te dévorera ! », la tradition orale enseigne aux jeunes filles l’audace et la liberté, et à défaut de morale, confie un sésame : « Ne te soumets pas à la loi indiscutable, universelle, de la sauvagerie masculine ! ».

La pièce, dans sa structure répétitive évoquera l’éternel recommencement de la chaîne des contes. Des éléments scénographiques tissés en laine rouge figureront, les maisons, les chemins, les passages. En libre circulation et immergé dans un jeu de pistes de la maison de la mère à la maison de la grand- mère, le public suivra le fil rouge d’un chaperon en quête de ses origines et d’elle-même. Et comme lorsque l’on découvre une à une les boîtes décroissantes d’une série de poupées russes, l’on parviendra à la dernière, la toute petite, celle qui n’est pas encore prête à s’ouvrir.

spectacle créé en mai 2018 au Le Merlan – scène nationale de Marseille

Pour en savoir plus, c’est ici