À propos de

DE LA LOGE AU PLATEAU / Texte – Mise en scène – Coiffure – Maquillage – Costume

Geoffrey Coppini a étudié le théâtre à l’université de Provence. Après un DEUG arts du spectacle, une licence arts de la scène et un Master professionnel de dramaturgie et écritures scéniques en section mise en scène, il crée la pièce Gross librement adapté du roman Ogres de Pier-Angelo Polver.

Cette pièce lui permettra d’être repéré par Hubert Colas et ainsi devenir auteur-metteur en scène parrainé au sein de montévidéo et du festival actOral de 2007 à 2010. Lors de cette période il présentera les créations Seules (2007) et Luxe (2008) dont il signe l’écriture et la mise en scène, puis la mise en espace du texte L’énoxe de Frédéric Schulz-Richard et la mise en lecture du texte Dragage de Jean-Paul Quéinnec lors d’actOral 8 pour le CNT. Il clôturera ce parrainage par la création ACTE Vegas de la poétesse Liliane Giraudon.

En 2010 il met en espace le texte Ravissements de Ryad Girod lors des Rencontres à l’échelle 5.

Il a collaboré à la mise en scène avec Michel Cerda (2005), Lola Arias (2005), Hubert Colas (2006 à 2010), Thierry Thieû Niang (2010), Marc Lainé (2013) et Jean-Michel Rabeux (2011 à 2018).

En tant qu’interprète, il a été dirigé par Pierre Maillet, Nicole Yanni, Émilio Calgano, Bernard Sobel, Denis Chabroullet, Angela Konrad, Clyde Chabot, Jérôme Nunes, Jean-Michel Rabeux, Carole Errante…

Durant l’année 2011, il se forme parallèlement à la coiffure de plateau et travaille en 2012 sur 4.48 Psychose de Sarah Kane mes Thomas Fourneau – Théâtre des Bernardines (Marseille) et The Path to Cairo – Cabaret Crusades de Wael Shawky dans le cadre des ateliers de la méditerranée de Marseille Provence 2013.

En 2013, il passe au cinéma avec Le criquet de Daisy Sadler (court métrage). Cette même année, le festival les Informelles lui commande une performance Théâtre/Coiffure où il écrit et met en scène la pièce Autopsie, créée lors du Festival Parallèle 04, plateforme pour la jeune création internationale.

En 2015, Geoffrey Coppini s’envole pour le Brésil où il est artiste invité au centre Pensamento Tropical à Itacaré pour une résidence croisée entre artistes franco-Brésiliens. De cette résidence est né le projet Samba en collaboration avec Lyllie Rouvière, présenté lors des soirées Dramaturgia in vivo – Nights/Shots à la manufacture-Avignon.

Cette saison, Geoffrey Coppini travaille à l’écriture et la mise en scène de la pièce Vedette(s) en collaboration avec le scénariste Jérôme Nunes (résidence d’écriture montévidéo). Parrallèlement il créera les costumes de Trust de Falk Richter mise en scène par Thomas Fourneau et les coiffures-maquillages de J’ai peur quand la nuit sombre d’après Perrault mise en scène Edith Amsellem.

En 2018, il est intervenant à l’université d’Aix-Marseille et crée la pièce Q d’après des textes de Jean Genet. A l’automne 2018 il reprendra la pièce Autopsie – Monologue d’une comédienne sans travail au Théâtre de la Joliette (Marseille).